Vous êtes ici > Accueil > Familles > Une bouteille à la mer > D’où vient le nom des notes do, ré, mi, fa, sol, la, si ?

D’où vient le nom des notes do, ré, mi, fa, sol, la, si ?
21.03.2018

Il y a environ mille ans le moine Guido d’Arezzo donnait des cours de chant dans la ville d’Arezzo en Italie. Il cherchait à améliorer son enseignement car ses élèves mettaient plusieurs années pour maîtriser les chants religieux. Les moines devaient apprendre les mélodies par cœur.
Guido inventa alors un système pour noter les mélodies. Il utilisa quatre lignes sur lesquelles il dessina les notes. Cette notation musicale, aussi appelée portée musicale est toujours utilisée de nos jours avec une ligne de plus. En bas apparaissent les notes graves et en haut les notes aigues.
Guido trouva aussi une façon d’apprendre et de mémoriser les notes. Il s’inspira d’un chant grégorien en latin, l’hymne à Saint Jean Baptiste. Il utilisa les premières syllabes de chaque vers et nomma les notes ainsi Ut, Ré, Mi, Fa, Sol, La. Il composa aussi une mélodie pour cet hymne qui permit de chanter les notes avec leurs hauteurs respectives.
 
Ut queant laxis - Que tes serviteurs chantent
Resonare fibris - D’une voix vibrante
Mira gestorum - Les admirables gestes
Famuli Tuorum - De tes actions d’éclat
Solve Polluti - Absous des lourdes fautes
Labii Reatum - De leurs langues hésitantes
Sancte Ioannes - Saint Jean
 
Comme la syllabe Ut est difficile à chanter elle fut remplacée par le Do de Dominus, mot latin, qui signifie Dieu. La septième note reçut son nom plus tard. On l’appela Si en prenant le S de Sancte et le I de Ioannes. Aujourd’hui en France et dans d’autres pays latins comme l’Italie et l’Espagne les sept notes de la gamme sont ainsi appelées Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si. Mais tous les pays ne nomment pas les notes de la même façon : dans les pays anglophones et en Allemagne on utilise les lettres de l’alphabet romain. Mais ça, c’est une autre histoire…
 
 
Pour écouter l’hymne à Saint Jean Baptiste
 
 
Stephan Kayser
Animateur-concepteur scientifique au Vaisseau