Vous êtes ici > Accueil > Familles > Une bouteille à la mer > Pourquoi les nuages sont tantôt blancs, tantôt gris,… ou noirs ?

Pourquoi les nuages sont tantôt blancs, tantôt gris,… ou noirs ?
1er.06.2012

Imprimer Partager cette page
« Un mouton ! Mais non c’est un dinosaure ! Ah bon ? » Toutes ces formes qui changent sans cesse on peut les voir dans… ? Oui, exact, dans les nuages ! »
« Et d’ailleurs, ils ont aussi des couleurs différentes, c’est vrai ! Mais pourquoi ? Parce que quelqu’un les a peints ? Mais non ! »
 
Souvent quand on dit couleur c’est en fait une affaire de lumière. Et dans notre cas, c’est bien une question de lumière. Mais pas seulement…Chaque nuage est unique : certains ont de drôles de forme ; d’autres ont des couleurs allant du noir au blanc en passant par le gris. Mais surtout, ils sont plus ou moins épais. Et c’est cette épaisseur qui va nous intéresser car elle est en partie responsable des différences de teinte.
 
Comment est-ce possible ? Et bien si le nuage est très épais, c’est qu’il y a beaucoup de gouttelettes d’eau dedans et le soleil passe difficilement à travers. La base du nuage est alors grise voire très sombre, proche du noir dans le cas de nuage très épais. Cette teinte sombre, grise ou noire peut aussi apparaître quand ils sont dans l’ombre d’autres nuages.
 
Si, au contraire, le nuage est peu épais, c’est-à-dire qu’il contient peu de gouttelettes, le soleil passe à travers et nous pouvons voir les nuages blancs. En fait, les fines gouttelettes d’eau du nuage réfléchissent la lumière du soleil qu’on appelle lumière blanche qui est un mélange de plusieurs couleurs et donc de plusieurs longueurs d’ondes. Les gouttelettessont beaucoup plus grosses que les molécules d’air mais ont la bonne dimension pour diffuser la lumière dans toutes les directions. C’est pourquoi on voit la lumière blanche et en conséquent des nuages blancs.
 
Mais attention, nous ne voyons ces différentes teintes que depuis la surface de la Terre. Depuis un avion, par exemple, nous ne voyons que des nuages blancs. C’est simplement parce que le soleil et nous nous trouvons au-dessus d’eux : le soleil n’a pas besoin de traverser des nuages plus ou moins épais pour arriver à nos yeux. Tout est une question de point de vue !