Vous êtes ici > Accueil > Familles > Une bouteille à la mer > Pourquoi nous sommes amoureux ?

Pourquoi nous sommes amoureux ?
1er.04.2013

Imprimer Partager cette page

A l’école maternelle, les enfants ne découvrent pas seulement comment écrire ou compter, mais parfois aussi de nouveaux sentiments plutôt troublants : le cœur qui bat la chamade, la gorge nouée et l’envie d’être près de quelqu’un en particulier.
Et oui, on peut tomber amoureux à 3 ans ! Et si les « grands » se moquent parfois des enfants qui ont un petit amoureux ou une amoureuse, il s’agit toutefois d’une véritable relation d’amour, même si elle est différente de celle des adolescents ou des adultes.
Mais pourquoi tombons-nous amoureux ? Et d’une personne en particulier ?
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas notre cœur qui décide de tomber amoureux, mais notre cerveau : il est le chef d’orchestre qui reçoit les signaux de nos organes sensoriels. Il les trie et les compare avec les informations stockées dans notre mémoire à une vitesse incroyable.
Nous tombons amoureux parce qu’il/elle

- sent bon : L’odeur de la transpiration nous renseigne sur ce qui se passe dans le corps d’une personne et notamment sur son système de défense contre les maladies. Les chercheurs ont trouvé que nous sommes attirés par les personnes dont ce système est différent du nôtre ; sans nous en rendre compte, nous voulons assurer les meilleures défenses à nos futurs enfants.

- est beau/belle : La vision nous permet de juger la beauté. Encore une fois sans le savoir, nous analysons la symétrie et la forme d’un corps : une personne avec un œil plus grand que l’autre et des jambes de taille différentes nous paraîtra (au moins au premier abord) plutôt moche. Notre mémoire joue également un rôle important : si pendant notre petite enfance une personne avec des cheveux marron s’est très bien occupée de nous, il est possible que plus tard, nous préférions les filles ou les garçons avec les cheveux de cette couleur.

- a une belle voix : L’ouïe nous permet de distinguer s‘il s’agit d’une voix d’homme ou de femme. Chez les enfants, il n’y a pas encore de différence, mais vers l’âge de treize ans, la voix des garçons commence à changer. Les femmes seraient attirées par les voix graves et très masculines.
Malgré ces quelques réponses que les scientifiques ont pu trouver, le phénomène amoureux reste encore bien mystérieux, et c’est tant mieux...


Nadja Vermeersch-Döring
Animatrice-conceptrice au Vaisseau


Auteur du dessin : Mira-Lina