Vous êtes ici > Accueil > Familles > Une bouteille à la mer > Pourquoi y a-t-il des marées ?

Pourquoi y a-t-il des marées ?
1er.07.2013

Imprimer Partager cette page

Sur les plages, 2 fois par jour, l’eau avance puis se retire. Ce va-et-vient régulier de la mer s’appelle la marée.

L’origine des marées est liée à une force qui attire les planètes entre elles : la force de gravitation, découverte par Newton en 1684. Plus les astres sont lourds ou proches les uns des autres, plus ils s’attirent.

C’est l’effet combiné des forces de gravitation entre la Terre et la Lune et entre la Terre et le Soleil qui explique les marées. La Lune, proche de la Terre, exerce tel un aimant une force d’attraction si importante sur celle-ci qu’elle attire tout ce qui peut se déformer à sa surface, comme les masses liquides des océans. Le Soleil, pourtant imposant, joue un rôle moins important sur les marées en raison de son éloignement de la Terre.

A un moment donné, l’océan en face de la Lune est fortement attiré par celle-ci : l’eau se soulève créant une vague, c’est la marée haute.

Au même instant, sur la face de la Terre opposée à la Lune, une autre marée haute se forme. Comment l’expliquer ? Tout simplement parce que la distance Terre – Lune y est plus grande (augmentée du diamètre de la Terre). La force d’attraction de la Lune est donc plus faible en cet endroit : elle attire moins  les masses d’eau qui ont alors tendance à s’en éloigner. Cela se traduit par une élévation du niveau de la surface des océans, c’est-à-dire une marée haute.  

Comme la Terre tourne sur elle-même en 24 heures, la Lune n’est pas toujours au-dessus des mêmes lieux. Aux endroits où la marée était haute, l’attraction de la Lune diminue progressivement : au bout de 6 heures, les marées basses succèdent aux marées hautes. 6 heures après, la mer remonte, etc.

L’ampleur des marées dépend de la saison, donc de la position de la Terre par rapport à la Lune et au Soleil. Les plus importantes ont lieu pendant les équinoxes, quand le Soleil se trouve au-dessus de l’équateur, et sont encore plus fortes si le Soleil, la Terre et la Lune sont alignés.  

 

Nathalie COULOMB
Animatrice-conceptrice scientifique au Vaisseau
 
 
Pour les plus curieux, visitez aussi :