Vous êtes ici > Accueil > Familles > Une bouteille à la mer > Pourquoi y-a-t-il du vent ?

Pourquoi y-a-t-il du vent ?
21.03.2018

Imprimer Partager cette page
PissenlitAvant de répondre à la question « Pourquoi y a-t-il du vent ? », essayons de comprendre une propriété particulière de l’air : c’est un mélange de plusieurs gaz. Quand on chauffe un gaz, il augmente de volume : on dit qu’il se dilate. Concrètement, cela implique qu’un volume d’air chaud est plus léger qu’un volume identique d’air froid. Ainsi, l’air chaud monte et l’air froid descend.
 
Le vent apparaît parce que le soleil chauffe notre planète de façon inégale. Quand la lumière de notre étoile chauffe une surface, l’air qui se trouve au-dessus chauffe également et s’élève : il libère de l’espace et exerce un poids moindre sur le sol : il se forme une zone de basse pression.
 
A l’inverse, l’air froid a tendance à descendre, à exercer une pression et à repousser au niveau du sol les masses d’air qui l’entourent. C’est ce que l’on appelle une zone de haute pression.
 
La zone de basse pression aspire de l’air provenant de zone de haute pression et il se forme une circulation d’air : c’est le vent. Plus la différence de pression est importante et plus le vent est fort.
 
Le vent provoqué par une différence de température s’observe à grande échelle : l’air circule des zones de haute pression (anticyclone) vers les zones de basse pression (dépression). Ce phénomène s’observe également localement, par exemple entre la côte et la mer, ou entre le bas et le haut d’une vallée (brise de littoral, brise de montagne, brise urbaine).
 
Nous n’en parlerons pas ici, cependant d’autres phénomènes influencent le comportement des vents, comme par exemple la rotation terrestre, mais ça, c’est une autre histoire...